Archive pour la catégorie 'Wh 40K – Tactical Warfare'

Tactical warfare – Episode 3

GESTION DES DECORS.

Les décors apportent normalement une sauvegarde de couvert comme dans les règles officielles de Warhammer 40.000.

Voici une exemple de façon dont vous pouvez déterminer quelle sauvegarde attribuer à vos décors :

Un décor qui camoufle peu et à peu de chance d’arrêter un projectile (ex : buisson, marais, rivière et court d’eau peu profond, champ, …) offre une sauvegarde de 6+.

Un décor qui camoufle peu mais peu arrêter un projectile (barricade, piège à char, bidons, …) ou inversement (haute palissade de bois, …) offre une sauvegarde de 5+.

Un décor qui camoufle bien et peu arrêter des projectiles (Ruines, forêt, cratères, …) offre une sauvegarde de 4+.

Un décor représentant des éléments défensifs conçues spécifiquement pour la guerre (fortifications, angle de bunker,…) offre une sauvegarde de 3+.

 

Zones de terrain et décors conventionnels.

Les zones de terrain sont des terrains qui disposent de leur propre socles, les décors conventionnels n’en ont pas.

Une zone de terrain offre sa sauvegarde à une unité si au moins 50% des figurines de l’unité se trouvent sur son socle ou que le tir traverse la zone en question.

Un décor conventionnel offre sa sauvegarde uniquement si au moins 50% des figurines de l’unité sont partiellement cachées à la vue des tireurs par le décor.

Décors dynamiques.

Un tir d’arme d’artillerie qui ne touche ni figurine ni autre décor peut créer un cratère de 6ps de diamètre maximum si vous le souhaitez et que vous disposez du décor approprié.

Les forêts, les ruines, les pièges à chars, barricades, bidons, … peuvent être détruit sous l’effet de l’ordre « Oblitérez moi ça ! », référez vous à la description de cet ordre.

 

Cas particuliers des collines.

Les collines offrent une sauvegarde de couvert de 4+ si et seulement si au moins 50% des figurines de l’unité se trouvent de l’autre côté de cette dernière par rapport aux tireurs. Si la cible est sur la colline aucune sauvegardes n’est offerte.

Cas particuliers des marais et cour d’eau peu profond.

Ces éléments de terrain offre une sauvegarde de couvert de 6+ si au moins 50% des figurines de l’unité sont dans l’élément de décor. Mais aucune sauvegarde si le tir ne fait que traverser la zone.

De plus une unité qui se jette à terre dans ce type de décor gagne un bonus de +2 en sauvegarde (pour un total de 4+) au lieu de seulement +1.

 

 

Autre cas particuliers.

Certain décor particulier peuvent profiter de règles spécifiques comme, par exemple, les lignes de défenses Aegis. Dans ce cas là référez vous aux règles officielles.

 

Les bunkers et autres bâtiments.

Un bâtiment est un élément de décor dans lequel les figurines d’infanterie (et pas l’infanterie auto-porté, ni même les créatures monstrueuses !) peuvent rentrer.

Chaque bâtiment peut contenir une unités entières ainsi que les personnages indépendants l’ayant rejointe.

Ils sont considérés comme des véhicules immobiles sans armes avec un nombre variable de points d’accès et de postes de tirs (faites en fonctions de l’apparence de votre décor), ils ont un blindage variant entre 10 et 13 (le même sur chaque face).

Chaque poste de tir permet à 2 figurines de tirer.

Un bâtiment détruit par un résultat « épave » laisse une ruine de taille similaire (avec des étages où non selon le bâtiment d’origine), un résultat détruit « explosion » laisse une zone de ruine sans étage de même dimension au sol que le bâtiment.

Un Bunker est un bâtiment avec un blindage de 14, qui dispose en sus d’une plateforme de tir. La plateforme de tir peut accueillir autant de tireur que vous pouvez y placer de figurine mais dans ce cas le bâtiment compte comme découvert.

Un bunker peut être équipé d’arme automatisée (si votre décor en a) dans ce cas référez vous aux règles d’assaut planétaire.

Publié dans:Wh 40K - Tactical Warfare |on 26 août, 2009 |Pas de commentaires »

Adendum – tactical warfare Episode 2

Un oublis s’est glissé dans l’épisode 2 de Tactical Warfare.

Concernant les unités opérationnelles : les unités qui se sont jetés à terre ne peuvent ni contrôler ni contester un objectif.

Publié dans:Wh 40K - Tactical Warfare |on 26 août, 2009 |Pas de commentaires »

Tactical Warfare – Episode 2

FIGURINES, TYPES D’UNITES ET UNITES OPERATIONNELLES

Les règles suivantes s’ajoutent ou remplacent les règles habituelles de Warhammer 40.000, pour tout cas non abordé ici consulter le livre de règles de base.

 

Unités opérationnelles.

Les unités opérationnelles sont les unités à même de contrôler les points stratégiques du champ de bataille, toutefois toutes figurines restent capables de contester le contrôle d’un point stratégique.

Les unités opérationnelles sont les unités capables de couvrirent toute les zones d’approches et de réagir rapidement aux menaces : L’infanterie, l’infanterie auto-portée, la cavalerie (mais pas les bêtes !*) et les motos sont opérationnelles sauf si leur unités n’était initialement constituée que d’une unique figurine.

Les véhicules, les bêtes et les créatures monstrueuses ne comptent jamais comme opérationnelles.

*: En cas de doute, considérez comme de la cavalerie les figurines présentant un individus monté sur quelques choses et comme bête les figurines sans cavalier (sauf mention contraire dans un codex)

 

Le général.

Le général est le chef de votre armée, outre ses capacités personnelles il se distinguent par sa capacité à modifié la situation sur le champ de bataille en donnant des ordres clef à ses troupes (voir : phase de commandement).

Au début de la partie désigner l’un de vos choix QG comme votre général (il s’agit toujours d’une figurine unique même si il est toujours escorté d’une unité comme un commandant impérial par exemple).

Si votre général survie à une bataille vous gagnez automatiquement 1 point de victoire.

Si votre général est tué : toutes vos unités ayant une ligne de vue sur lui dans un rayons de 12ps doivent réussir un test de commandement ou battre en retraite.

De plus couché la figurine de votre général pour représenter son corps : à partir de cette instant il compte comme un nouveau point stratégique pour la partie.

 

Figurines et lignes de vue.

Les lignes de vue réelle sont toujours utilisées, notez bien qu’une figurine n’ayant pas de ligne de vue sur une cible ne peut pas lui tirer dessus même si d’autres figurines de son unités en ont une !

Les figurines situés dans une zone de terrain où au contact d’un élément de décor linéaire peut malgré tout tirer sur une cible sans ligne de vue si plus de 50% de son unité à une ligne de vue dessus. Cela représente le fait que le tireur se penche sur le côté d’une poutre ou de gravât sans réellement changer de position et est la seule exception au paragraphe précédent.

 

Cohésion d’unité.

Les règles de cohésions d’unités restent les mêmes (2ps pour l’infanterie, 6ps pour les véhicules), à noter qu’une unité ayant perdue sa cohésion ne peut rien faire d’autre que se déplacer (et sprinter) pour retrouver cette dernière. De plus elle ratera automatiquement tout test de commandement qu’elle serait amener à faire.

 

… à suivre

Publié dans:Wh 40K - Tactical Warfare |on 25 août, 2009 |Pas de commentaires »

Tactical Warfare – Episode 1

INTRODUCTION

Tactical Warfare (« tactique de guerre » en français) est une extension non officielle pour le Jeu Warhammer 40.000 de Games Workshop. Vous devez donc disposer des règles de ce dernier pour en profiter.

Il puise son inspiration dans différentes sources : les extensions officielles déjà existantes ainsi que les anciennes versions des règles où même d’autres jeux, ainsi que quelques idées inédites (à ma connaissance tout du moins).

Son but est de fournir aux joueurs une nouvelle expérience de jeu, non pas en proposant un nouveau type de champ de bataille (combat urbain, assaut planétaire, …) ou une nouvelle dimension d’engagement (apocalypse) mais simplement en en modifiant les règles afin d’y surajouter une touche de réflexion sans pour autant alourdir le jeu en proposant simplement un approfondissement des règles officielles à laquelle s’ajoute une nouvelle unité : le général et une nouvelle phase de jeu : la phase de commandement.

Afin de faciliter notre propos, nous garderons un sommaire dans la droite ligne de celui du livre de règle (par phase de jeu donc). Chaque chapitre présentera les nouveautés apporté par Tactical Warfare, le reste des règles restants couvert par le livre Warhammer 40.000 (possédé les extensions apocalypse et surtout assaut planétaire est un plus)

 

SOMMAIRE.

Figurines, types d’unités et unités opérationnelles.

Unités opérationnelles.

Le général.

Figurines et lignes de vue.

Cohésion d’unité.

 

Gestion des décors.

Décors dynamiques.

Zones de terrain et décors conventionnels.

Cas particuliers des collines.

 

La phase de commandement.

Donner des ordres.

Liste des ordres.

Activer un atout tactique.

Test de ralliement.

Renfort.

Réaction particulière des unités.

 

La phase de mouvement.

Mouvement spécial de l’infanterie auto-portée.

Unités en fuite.

Modification des attaques de chars.

 

La phase de tir.

Positions de tir surélevés.

Tir sur les véhicules antigravs.

Unités pilonnées et unités à terre.

 

Phase d’assaut.

Supériorité numérique.

Unité encerclée.

Assaut à couvert, initiative et grenades.

 

Séquence de jeu (récapitulatif).

La phase de commandement.

La phase de mouvement.

La phase de tir.

La phase d’assaut.

 

Organiser une bataille.

La séquence de préparation.

Détermination du vainqueur.

Le schéma d’armée.

Événements imprévues.

Scénarios de bataille.

 

Règles d’alliance.

Règles générales.

Qui peut s’allier à qui ?

 

Partie à plus de deux joueurs.

Mission de raid.

 

… à suivre.

Publié dans:Wh 40K - Tactical Warfare |on 21 août, 2009 |Pas de commentaires »

Lancement du projet « Warhammer 40.000 – Tactical Warfare »

En ce second jour d’existence de ce blog, voici donc le coup d’envoi de mon premier projet personnel.

Comme son nom l’indique il est en rapport avec Warhammer 40.000 et vise à développer l’aspect tactique des combats.

Ce projet (dont une pré-version à déjà été testé) reposera sur divers éléments : des scénarios de batailles dédiés, un nouveau système de déploiement inspiré de « Apocalypse », de nouvelles règles de gestion des décors (certaines rappelleront le récent « assaut planétaire », pourtant le développement à commencer avant la sortie de l’extension) et surtout l’ajout d’une nouvelle phase de jeu et d’un élément clef : le général de votre armée.

Afin de respecter la Loi sur les droits d’auteur (qui appartiennent à games Workshop), ce projet inclura le moins possible de redite des règles originales sur lesquelles il s’appuie, posséder les règles officielles de Warhammer 40.000 est donc indispensable pour exploiter ce nouveau contenu.

Salutations ludiques.

Lockarius.

Publié dans:Wh 40K - Tactical Warfare |on 20 août, 2009 |Pas de commentaires »

Saint Jacut de la Mer:locat... |
LA PANTHERE ROSE 2a |
Le Chalet des Sarts |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mélina réalisation
| laboiteabijoux
| Mon super cochon d'inde Titou